Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ecuador2.jpg
Voila, c’est parti ! Après une préparation express et plutôt laissée au hasard de ma chance, je m’envole pour l’Equateur, ce petit pays d’Amérique du Sud situé entre le Pérou et la Colombie, sur la côte Pacifique. Déménagement de la (presque) totalité de mes affaires de Berlin à Lyon, où je reste une petite semaine histoire de faire ma valise pour l’Equateur et régler deux trois trucs administratifs, et départ aussitôt pour Quito !
 La-Virga-de-Quito.jpg

Arrivée féérique sur le sol Quiteno, j’aperçois la vierge de Quito, les montagnes la tête dans les nuages, toute la ville qui commence à s’illuminer: splendide. Je papote un peu avec mon voisin, tout excité à l’idée de retrouver sa famille qu’il n’a pas vue depuis 5 ans. Moment de doute profond quant au niveau de mon espagnol…mais j’essaie de m’auto-persuader que tout ira bien ! Je récupère mes valises, fais tamponner mon passeport, sors de l’aéroport, vraiment surprise de trouver a ma sortie une compagnie de taxis super organisée. Je m’étais préparée à trouver un chaos total, un peu comme au Sénégal, mais non ! Sur le trajet qui me mène à la Casa Oriente, ma future résidence, j’observe les quartiers nord de Quito, qui donnent plutôt une très bonne impression de la ville. Je suis étonnée de voir des routes sans nids de poule, et presque désertes, sans activité urbaine. 

El-Panecillo-Quito.jpg 
J’arrive à la Casa Oriente sans trop chercher. Malgré les mails envoyés a Pedro (l’hôte) pour le prévenir de mon arrivée, je n’étais apparemment pas attendue et c’est avec quelques soupirs d’irritation que j’ai été accueillie et conduite à ma chambre, dont les clés avaient été perdues. Je suis donc envoyée dans une autre chambre ‘provisoirement’ en attendant de retrouver la clé. Je rencontre ensuite Nelly, la charmante épouse de Pedro, qui, elle, me réserve un accueil ultra chaleureux. Elle m’emmène faire une petite volte dans le quartier pour me montrer ou acheter fruits, légumes, cartes téléphoniques, etc. Je retourne dans ma grande chambre avec un petit vague à l’âme. Mais une bonne nuit de sommeil et tout ira bien ! Le lendemain je dois me rendre à CENIT (l’ONG dans laquelle je travaillerai pendant les trois prochains mois) à 9h pour ma première journée. Je ne me sens pas la force de prendre le bus, alors pour le premier jour, ce sera en taxi. Je passe la nuit à grelotter sous mes trois couvertures, ma polaire, mon sous-pull manches longues, mon survêtement, mes chaussettes en laine et mes guêtres…ça promet. Première chose demain: je me dégote des couvertures supplémentaires. Bon d’accord je suis frileuse mais il faisait quand même froid !

Tag(s) : #Ecuador

Partager cet article

Repost 0