Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




« Mais ils ont vu comment ça se passe à Ste Lucie ? Alors ils n'ont qu'à pas se plaindre ! »



Voici une réflexion qui m'a laissée bien perplexe...la réponse, bien qu'elle me paraisse évidente, ne l'est pas pour tout le monde : les Guadeloupéens, les Martiniquais, les Réunionnais, les Guyanais, sont français au même titre que les Normands, les Alsaciens, les Auvergnats, et les Lorrains. Pourrait-on dire, si les Alsaciens revendiquaient des droits égaux à ceux des Normands : « Mais ils ont vu comment ca se passe en Pologne ? Alors ils n'ont qu'à pas se plaindre ! »... La réponse est non, évidemment. Alors je me pose la question : le simple fait que les habitants des DOM-TOM soient des Français non-blancs justifie-t-il le fait qu'ils doivent se contenter de ce que la France veut bien leur donner ?
 


Je pense qu'il faut dire que la mobilisation des grévistes en Guadeloupe contre le coût de la vie et le traitement de défaveur dont sont victimes les Guadeloupéens et qui prend ses sources du temps de l'esclavage est légitime. Ceci s'inscrit dans la lutte pour que les habitants de l'outre mer soient considérés à égalité avec les autres nationaux, et obtiennent donc un accès égal avec les métropolitains aux biens sociaux que sont la formation professionnelle, le travail, des salaires décents, l'éducation, etc.


*


Extrait de l'article des Indivisibles : Le Battement d'ailes du papillon Gwada


« Depuis quelque temps, on peut entendre dans les conversations mondaines "donnons leur indépendance et qu'ils nous foutent la paix" et la thématique de l'indépendance est devenue continue. Or le LKP n'a jamais exprimé cette demande... Durant les émeutes dans les quartiers populaires en 2005, Est-ce que les médias ont parlé de donner l'indépendance à ces quartiers ? Mais lorsqu'il s'agit de la Guadeloupe, la contestation est mal vue. La France, « aimez là ou quittez là » diraient certains...


Au delà de la question sociale, il y a un réel malaise identitaire, comment vivre en France, lorsqu'être vraiment français c'est être métropolitain, et un métropolitain "blanc" ?


Les ultra-marins sont mêmes soupçonnés de démériter : ils seraient fainéants, dépendants de l'aide de l'Etat, irresponsables et pire racistes anti-Blanc. Cette dernière accusation est portée avec comme simple observation que les protestataires sont tous noirs, forcément suspects ! »


Voir le site du LKP Lyannaj.Kont.Pwofitasyon

Tag(s) : #Speak out!

Partager cet article

Repost 0