Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Bah...en fait, y aura que le titre. Je suis désolée : il n'y aura pas de carnets de voyage. C'est mieux pour toi lecteur. Parce que je ne veux plus écrire d'articles qui ressemblent à ca : « Ce matin, nous nous sommes levés très tôt. Le petit déjeuner fut délicieux, et la douche pas trop froide, ensuite, le bus a eu du retard, mais finalement nous sommes arriv....rrronpish...rronpish... »

Donc ! J'ai pensé qu'il serait plus sympa de faire des articles relatant quelques anecdotes drôles, et moins drôles de nos vacances. Ainsi que quelques faits historiques, économiques, politiques et sociaux sur le Laos (enfin si, et seulement si vous m'en faites la requête écrite).




Commençons par le pré-départ en vacances : Anaïs et Fabien allaient débarquer au Cambodge, dans ce pays si lointain et si exotique. Ils étaient préparés, en cas d'absorption d'aliments suspects, à visiter les toilettes plus souvent que de coutume. Mais c'est moi, contre toute attente qui fut terrassée par une saleté de virus* qui m'a fait perdre le contrôle. La chute fut sévère. Mais heureusement pour moi, Fabien et Anaïs on prit soin de moi comme des petites mamans. Par chance je guéris à temps pour le départ en bus vers le Laos qui ne dura que 15 heures. Une journée de répit pour nous tous. Nous sommes sains. Mais le lendemain de notre arrivée aux 4000 iles** le virus qui sommeillait en Fabien s'est réveillé...mais heureusement, Mama, notre gentille hôte, était là. Grâce à son grog au citron et à l'eau salée, Fabien s'est vite rétablit. Deux jours plus tard, à Champassak***, Manu fut à son tour anéanti par le virus. Il resta alité tout un après-midi. Anaïs fut la seule rescapée...mais pour combien de temps ?
A suivre...


* Nous avons fait une investigation pour savoir d'où provenaient ces légers troubles du transit intestinal, et en sommes venus à la conclusion qu'il s'agissait d'un virus de type « gastro » provenant d'une épidémie en France, dont Fab et Anaïs étaient porteurs non-contaminés (enfin pas pour longtemps).

** Un archipel d'iles sur le Mékong, très joli, calme, pittoresque, mais touristique. On est allés visiter des cascades, on a fait de la pirogue, du vélo, on s'est balancés sur les hamacs de la guesthouse. Et on a vu pleins de chiots trop choupinous.

*** Champassak est un véritable havre de paix. Un calme infini y règne. Les gens, comme dans le reste du Laos que nous avons visité, sont d'une tranquillité qui peut parfois dérouter. Jamais on ne hausse le ton, mais par contre qu'est-ce qu'on rit ! Vraiment incroyable comme endroit. Nous n'y avons passé que deux jours mais en sommes ressortis ressourcés comme après un mois de méditation au Tibet. Pour y arriver, nous avons pris un bus Marry Poppins (il reste toujours de la place pour des passagers supplémentaires). Un malheureux cochon était ligoté sur des barres en fer (tortionnaires !!), mais il fut ‘délivré' a mi-chemin, acheté par de futurs ripailleurs.


 
Des Photos ICI !

Tag(s) : #Laos

Partager cet article

Repost 0