Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Petit weekend riche en activités à Siem Reap: marathon, concert, et balade à vélo.


Le marathon...je devais être là pour le départ et l'arrivée des coureurs, dont Manu faisait partie (avec un record de 50' pour 10 kms !!), mais la vie en a décidé autrement. Des tas d'embuches se sont glissées sur mon passage et je suis arrivée bien après...en compagnie de Nico et Béa, tous les trois à vélo.




Malgré ma frustration d'être arrivée en retard, bonne ambiance, magnifique site (le marathon s'est déroulé sur le site des temples d'Angkor !!), et belle cause (courir pour soutenir les efforts de prévention contre les mines antipersonnel et contre le VIH/SIDA).




Le soir, place aux artistes.
Le but dudit concert était d'éveiller les consciences sur le problème grandissant des trafics humains au Cambodge et dans la région d'Asie du Sud-est. On peut se demander si le concert ne bénéficiait pas davantage à la visibilité de l'organisation de coopération bilatérale et à la grande chaine de TV qui l'organisaient, plutôt qu'aux consciences des populations qu'il est censé éveiller...le débat est (r)ouvert !

Toujours est-il que ce concert fût vraiment bien, mélangeant les styles et les cultures. Il y en avait pour tous les goûts. C'est au moins ce qu'il fallait pour satisfaire le public, qui allait d'étudiants cambodgiens curieux et impressionnés d'entendre et de voir en chair et en os leurs idoles, aux expats n'ayant qu'un mot en tête : placebo, en passant par les Secrétaires d'Etat et Ministres, assis confortablement sur leurs fauteuils rembourrés...une vraie mixité ! D'autre part, je pense qu'il faut tout de même saluer les efforts des entreprises qui se joignent à ce genre de cause.





Divers artistes se sont succédés sur scène pendant 4h30, ponctués par les discours des femmes et hommes politiques, et par la voix stridente de la maitresse de cérémonie. Et ENFIN le tant attendu Placebo. N'étant moi-même pas une rockeuse, je m'attendais à faire une crise épileptique vers la fin, mais j'ai été agréablement surprise par le style de placebo. Bien que j'ai de loin préféré Kate Miller, une chanteuse blondinette australienne.

 
Pour des photos du concert et du marathon, fouiller sur le site Lenshot.

Tag(s) : #Cambodia

Partager cet article

Repost 0